les temps merovingiens - musee de cluny

La principale intention scénographique est de révéler le contenu de l’exposition, les oeuvres de l’expostion qui témoignent de l’art et la culture mérinviengiens, et le lieu d’exposition, le frigidarium

La scénographie a été pensée en ce sens et dans une logique d’un parcours fluide et rythmé qui laisse le visteur s’approprier les lieux. Il peut à la fois découvrir les oeuvres,  et expérimenter l’espace grâce à la scénographie.

La mise en place du mobilier et le parcours de l’exposition sont étroitement liés. Il s’agit d’une écriture scénographique qui suit les «courbes» du parcours du visiteur. Tout au long de l’exposition, il découvre les oeuvres autravers de rythmes déployé par l’évetail que forme l’élément central.
Par ailleurs, la volumétrie s’insère dans l’espace pour marquer l’architecture du Frigidarium. L’élément central intègre
tranparence et porosité pour l’on puisse apercevoir tous les murs du lieu, qu’importe la section dans laquelle on se situe. Les élément s’insèrent et se glissent dans le contexte au mieux. Le parti pris est de mettre en valeur les oeuvres tout en respectant un lieu fort de son histoire. Ainsi l’on peut à la fois dans ce parcours, observer les oeuvres de l’exposition et admirer l’architecture du lieu à travers de simples et divers artifices spatiaux. Le mobilier répond aux voûtes en s’y insérant ou en recréant une courbe pour magnifier une succession de trois voûtes superbement conservées. Ces éléments intègrent une certaine transparence avec leur vitrine.

Maître d’ouvrage:
RMN - MUSEE DE CLUNY
Date:
2016
Architecte:
olivier palatre architectes
Concepteur lumière:
abraxas
Graphisme:
voyou
Photographe:
Luc Boegly
Programme:
Scénographie
Surface:
700 m2
Budget:
110 000 € TTC